Les enjeux du 26 mai

Mes chers camarades,

Le bilan de Charles Michel est désastreux. Pour ce gouvernement, réformer c’est faire mal à la population. Aujourd’hui, la concertation sociale est abîmée et la contestation sociale déborde, les pensionnés sont devenus une variable d’ajustement budgétaire, les services publics sont à l’os, la précarisation du marché du travail est la règle, l’invalidité atteint un pic historique et les objectifs climats sont ratés. Cette politique d’austérité – nocive principalement pour la Wallonie – a pour conséquence de voir la Belgique en queue des principaux classements sociaux européens en matière de création d’emplois, de croissance, de lutte contre la pauvreté, d’objectifs climat…tout en laissant une très lourde ardoise budgétaire. Plus grave, ce bilan médiocre a aggravé la situation des travailleurs et des allocataires sociaux au bénéfice des plus nantis ce qui a encore creusé davantage les inégalités.

L’heure est à la reconstruction.  Forts d’un programme qui fait la part belle aux propositions progressistes, nous allons mener une campagne de proximité pour répondre aux inquiétudes de la population. Pour nous, il faut porter le salaire minimum à 14 euros; revenir à la pension à 65 ans et la garantir à minimum 1.500 € par mois pour une carrière complète; faire baisser la TVA sur l’électricité à 6% et individualiser les droits sociaux. Notre système fiscal doit aussi être revu notamment par la globalisation des revenus et l’instauration d’un impôt progressif sur la fortune. On ne peut pas concevoir qu’un ouvrier qui gagne 30.000 euros par an paie 25% d’impôt et qu’un trader qui gagne la même somme en un clic ne paie rien.

Dans cette liste on retrouve des mandataires et des militants des quatre coins de la Province. Je sais que je peux compter sur des hommes et des femmes issus de divers horizons socio-professionnels et de diverses origines.  Il y a aussi des représentants de l’action commune (FGTB et réseau Solidaris), des jeunes, des aînés…

Le point commun entre ces 24 candidats, c’est la défense des valeurs socialistes et la volonté farouche d’en finir pour de bon avec ce gouvernement des droites.

Avec tous mes colistiers, nous sommes conscient de l’enjeu et de la responsabilité qui repose sur nos épaules. Mobiliser le peuple de gauche qui veut changer concrètement les choses pour reconstruire un modèle plus juste, plus prospère, plus solidaire et plus écologique.

Cette bataille, nous allons la mener ensemble, plus unis que jamais avec les candidats socialistes de la Région et de l’Europe, pour faire triompher nos valeurs !

Fredo.

Screenshot 2019-04-15 at 16.48.03

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close